Améliorez votre parcours candidat et votre parcours client

shutterstock 324477329

Pour commencer, un fait surprenant : une étude publiée par CareerBuilder en automne 2015 a révélé que 70 % des personnes interrogées étaient salariées à plein temps mais restaient ouvertes à de nouvelles opportunités. Sur un marché qui tourne autour des candidats, ce chiffre est significatif. 16 % des sondés en revanche n’étaient pas ouverts à de nouvelles opportunités de carrière. 13 % envisageaient un changement, 11 % examinaient les opportunités et 8 % étaient en recherche active. Une fois l’importance de ces statistiques intégrée, reste à agir en conséquence !

Vous n’y avez peut-être jamais pensé de cette façon, mais chaque candidat à qui vous vous adressez suit un parcours recrutement. Son voyage commence avec l’intention de chercher un poste. Il prend forme dans son esprit – il étudie ses envies et besoins, s’interroge sur ses motivations, et pèse les pour et les contre d’un éventuel changement de poste. 36 % des personnes interrogées par CareerBuilder en sont déjà à l’étape de l’intention, voire au-delà. Un parcours candidat peut être simple ou compliqué, selon le nombre de variables. C’est à vous que revient la tâche de vous assurer que tous les candidats avec lesquels vous êtes en contact bénéficient du meilleur parcours possible.

 

Une fois que la motivation du changement de poste est bel et bien formée, le premier réflexe du candidat sera de faire un tour sur Google. Un référencement solide est donc essentiel. Votre site web est-il optimisé pour les moteurs de recherche ? Mettez-vous toutes vos offres en ligne sur votre propre site ? Utilisez-vous les bons mots-clés ? Voici les questions auxquelles vous devriez pouvoir répondre par l’affirmative si vous voulez capter les candidats sur la première étape de leur parcours. Si vous réussissez à relever ce premier défi, parfait !

 

Ensuite, à quoi votre marque ressemble-t-elle ? Lorsque vous avez attiré leur attention, il vous faut la retenir. A notre époque, la marque employeur est un élément critique. Les millenials, surtout, sont des prospects perspicaces : toutes les études montrent que la génération des millenials reste fidèle à une marque, pour peu qu’elle soit intéressante et pertinente. La vôtre l’est-elle ? Votre marque reflète-t-elle la qualité des services et produits que vous proposez ? Est-elle attractive ? Elle ne doit pas séduire tout le monde, cela serait impossible, mais vous avez une niche, une spécialisation sur le marché qui vous distingue des autres. Votre marque reflète-t-elle cette particularité ?

 

A présent, une question que peu de personnes se posent : avez-vous postulé à l’une de vos offres ces derniers temps ? Comment était-ce ? Avez-vous participé à un processus de candidature sans accros ? Avez-vous dû remplir d’innombrables formulaires avant de pouvoir poster votre CV ? Avez-vous pu lier votre profil LinkedIn à la candidature d’un seul clic ? Les candidats veulent de la simplicité. Le journal The Guardian s’est longuement penché sur la question. Les jeunes diplômés postulent à plus de 70 offres avant de décrocher un emploi, et les personnes déjà en poste envoient en moyenne 15 candidatures. Cela fait beaucoup de formulaires à remplir, toujours avec les mêmes informations. Alors, une fois de plus : avez-vous postulé à l’une de vos offres ces derniers temps ? Comment était-ce ?

 

Vous disposez à présent d’un site optimisé, d’offres d’emploi remplies de mots-clés, d’une marque convaincante et d’un processus de candidature si simple et efficace que tout le monde vous l’envie. La suite ? Les entretiens.

 

Une question délicate. Certains recruteurs aiment mettre la pression, d’autres font en sorte que les candidats soient à l’aise et heureux. Votre technique d’entretien dépendra de vos besoins, de la pression du poste, de l’environnement, et de la nature de vos activités. Il n’y a pas de solution unique, toutefois, vous devez garder à l’esprit l’impression que le candidat gardera de l’expérience. Si vous avez mis en place un parcours candidat parfait jusque-là, il serait dommage de gâcher vos efforts à cause d’une approche trop dure. Sachez ce que vous voulez trouver chez les candidats et agissez en conséquence.

 

Vous avez été attentif, poli, instruit, et efficace pour toutes les demandes et questions tout au long du parcours candidat et client, un recruteur modèle. Si tout cela va sans dire, les autres points abordés plus haut ne sont pas toujours évidents. Demander conseil de temps en temps peut aider, et nous espérons avoir aidé. Mais si vous avez encore des questions sur le parcours candidat, nous avons une équipe d’experts sur les candidats et un large éventail de solutions techniques qui aident des milliers de recruteurs à mettre en place le meilleur parcours qu’un candidat puisse souhaiter.

Laisser un commentaire